Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Jeunesse’ Category

Résumé :

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l’adresse ultra secrète de l’Association. L’organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Armé d’une bombe lacrymogène au jus d’ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d’ail !

Mon Avis :

Je dois reconnaitre qu’un livre si fin et écrit gros m’effrayait un peu. J’avais peur de tomber sur quelque chose de beaucoup trop enfantin (moi qui englouti des « classiques » à longueur de temps…) et finalement en le voyant à la médiathèque je l’ai emprunté. J’avais tellement lu et entendu du bien de cette série (y compris cet été à mon stage en librairie) que je n’avançais pas sans apriori. J’avais peur d’être déçue et ce fut une grande surprise. Un livre frais et si drôle que j’ai eu du mal à le lâcher pour lire autre chose ! Certes il s’agit d’une littérature très jeunesse mais le héros nous entraine dans son univers et on y prend vite goût. Pour une fois un héros qui se la joue un peu et c’est super sympa, on s’y attache très vite. Et pour ma part les nombreuses références à la littérature fantastique présentes dans l’ouvrage m’ont semblés encore plus agréables.Une chouette lecture de détente, que je conseille vivement à tous les amateurs de rigolade et de fantastique acidulés pour les « jeunes ».

Le Blabla :

Un petit mot de la préface par Erik l’Homme à propos de Pierre Bottero. Perso je l’ai lu dans le bus et ça m’a fichu les larmes aux yeux, sentir une telle perte après 3 ans c’est assez surprenant mais Monsieur Bottero a enchanté ma vie de jeune adolescente et je ne pourrais que l’en remercier. Il nous a tous quitter trop tôt.

Publicités

Read Full Post »

Le résumé :

Contrainte de quitter le soleil de la Californie pour s’installer dans la maison lugubre de sa grand-mère en Nouvelle-Angleterre, Cassie regrette sa vie d’avant. D’autant que dans son nouveau lycée, la flamboyante Faye n’a pas l’air de la porter dans son cœur. Pourtant, elle se sent étrangement attirée par elle et par un groupe d’adolescents qui semblent être les rois de l’école et forme un cercle très fermé nommé le Club. Le destin va pousser Cassie à se rendre compte que certaines légendes pourraient bien être plus réelles que ce qu’elle ne pensait…

Mon avis :

Je dois dire que je suis friande des histoires de sorcières. Et les légendes autour de la ville de Salem m’ont toujours attiré ! C’est pour ça que mon côté fleur bleue a facilement craquer pour le premier tome de la série du « Cercle Secret » de LJ Smith (vous vous souvenez? Le journal d’un vampire tout ça tout ça!). Bon alors c’est un style très simple mais en même temps sacrément efficace. L’héroïne : Cassie, est attachante aussitôt. Ses pensées sont souvent assez drôle et pleine de spontanéité : ça donne envie d’y croire. Elle réagi vraiment comme une ado et c’est assez plaisant. Les personnages secondaires sont tous assez sympa et cerise sur le gâteau il y a un beau brun ténébreux héhé (oui bon on ne me refera pas). Bon, au niveau de l’histoire autant être clair : il n’y en a pas vraiment. Dans ce tome on met les personnages en place, l’histoire d’amour impossible (nyark) et on établi un panel de possibles actions à venir avec pleins d’ouverture tout au long du roman. Pour autant on ne s’ennuie pas ! C’est très fluide, ça se lit vite (très vite) et il n’y a pas de temps mort. J’attaquerai la suite avec joie je le sens !

Mais aux allergiques des histoires d’amour passez votre chemin, il en est question dans 70% du livre. Les 30% restant étant consacrée à la magie. C’est mignon, plein de bons sentiments (bon ok sauf pour Faye) et ça me plaît !

Le petit mot inutile :

Il y a une série qui vient tout juste tout juste de sortir et qui s’inspire librement de la série de livre (mais alors trèèès librement au vu du premier épisode). C’est assez charmant de découvrir les personnages qui évoluent, mais déstabilisant une telle liberté d’interprétation.

Et je regrette qu’Adam ne soit pas roux snif…

Read Full Post »

Hush Hush, Becca Fitzpatrick.

Résumé :

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père quelques mois plus tôt. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, qui vient d’arriver en ville. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais la vie de Nora est déjà bien trop remplie.
Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi se retrouve-t-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ? Alors que les deux adolescents se rapprochent, Nora prend peur. Un inconnu masqué attaque sa voiture, sa chambre est fouillée, mise à sac ; et quand elle appelle la police, tout est miraculeusement rentré dans l’ordre. Sans le savoir, Nora est devenue l’objet de la guerre qui agite les anges déchus et les Nephilim. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

Mon avis :

Il y aurait beaucoup à dire sur ce livre. Tout d’abord le fait que ça soit une énième histoire d’amour troublée pour les adolescentes. Mais si l’on s’attarde sur ce fait on ne verrait plus que les mauvaises choses. Mais ne vous leurrez pas chers lecteurs : Hush Hush c’est une belle histoire…. d’amour? Plutôt de désir et d’action je dirais. J’ai bien envie de dire à l’héroïne qu’elle confond désir et amour mais finalement je la trouve touchante alors je me tais et je la laisse faire. Et enfin un héros pas (vraiment) niais. Un peu méchant, voir parfois sadique avec Nora je le trouve vraiment attractif !

L’histoire en elle même est passionnante, longue à démarrer cela dit (les pérégrinations de « j’aime/j’aime pas » dans les premières cent pages de Nora sont mêmes assez énervantes en fait…. Mais saute lui dessus bon sang !)  mais quand on commence à entrer dans le vif du sujet c’est très difficile d’en sortir. Le rythme devient très soutenu, les descriptions sont vraiment bien fichues et on se croirait dans un scénario de film. Je parvenais à visualisé les scènes comme si j’y étais ! Le culte des anges n’est cependant pas assez présent à mon goût, j’espère que ça changera dans les autres tomes. Cela dit même si vers la fin on en découvre plus sur les Néphilims et sur les Anges déchus cela reste trop peu selon moi ! (mais je suis une éternelle insatisfaite, cela dit on me promet un livre sur les anges moi j’espère en voir un peu plus!)

Même s’il reste des lacunes, les descriptions jouissives et l’action soutenue (même parfois insoutenable! je retenais mon souffle littéralement) me donnent envie de lire la suite. Et puis une petite histoire de coeur impossible ça n’est pas sans rappeler un autre duo et ça, ben moi j’aime bien.  Alors j’en redemande, et j’espère que Crescendo (son petit frère) me donnera autant de plaisir mais dès le début!

Un livre pour les mordues du genre « ado amoureux », à éviter si l’on adore l’angéologie mais sauter dessus si vous rêvez de découvrir le monde des anges !

Le petit mot inutile :

Je sais pas vous mais j’ai tendance à comparer toute les héroïnes à Bella… Du coup ça devient extrêmement perturbant dans mon esprit mais comme vous le constatez déjà : c’est déjà bien perturbé là haut. Mais si vous faîtes le même comparatif répondez à ma question : Nora Grey/ Bella Swan qui gagne? Et si vous avez d’autres exemple en tête dîtes moi : qu’elle est votre héroïne (du genre) préférée?

Read Full Post »